· 

Wraps à la cire d'abeille

Aujourd'hui on vous raconte comment on a fait nos emballages alimentaires réutilisables, à vous de jouer ! 

 

Le film étirable en plastique transparent et adhérent est très pratique et facile d'utilisation, pas cher et efficace pour tout plein de choses et notamment la conservation des aliments : il permet d'isoler, de conserver l'humidité, de protéger, etc. Mais il existe des alternatives simples et tout aussi efficaces ! (et surtout bien moins polluantes!)

 

Notre premier réflexe a été d'utiliser des tupperwares, boites ou bocaux en verre à tout va. Mais bon, ce n'est pas toujours optimal, ça prend beaucoup plus de place et ça demande un ajustement pour bien rentrer dans la boite... je pense à notre morceau de butternut qu'on est obligé de couper en 15 petits bouts...

 

Après quelques réflexions sur la faisabilité de l'affaire, on s'est lancés dans les beewraps (littéralement abeille-emballage, admirez notre niveau),  assez logiquement vous devinez qu'il s'agit de tissu couvert de cire d'abeille. Le principe est très simple. On fait fondre de la cire sur un tissu qui s'en imbibe. Lors de l'utilisation, vous donnez la forme que vous souhaitez au tissu avec vos mains (désolé pour celles et ceux qui ont tout le temps les mains froides).

Vous aurez besoin pour la réalisation de beewraps :

  • Cire d'abeille que vous trouverez soit en gros morceau chez un apiculteur ou revendeur local soit en pastilles dans une boutique bio ou sur internet. Je ne peux que vous conseiller votre apiculteur local d'une part parce que ça vous coûtera beaucoup moins cher et d'autre part pour favoriser le circuit court, l'économie circulaire et tout ça ;).
  • Tissu si possible assez fin et déformable de type coton (évitez la toile de jute :D).
  • Un four, plus il est grand, plus vous pourrez faire de grands wraps. Le nôtre est minuscule, on a quand même réussi à faire des trucs chouettes !
  • De quoi mesurer et découper vos pièces de tissu.
  • Un fil et des pinces à linge pour laisser refroidir.

1. Commencez donc par râper de la cire d'abeille si vous avez un pain de cire. Essayez d'avoir des copeaux fins, petits, ils fondront mieux ! C'est plus facile avec un couteau bien aiguisé, l'économe fait des morceaux trop gros. 

 

2. Préparez ensuite vos pièces de tissu (ajustées à la dimension de votre four et à votre besoin).

3. Placez votre pièce de tissu sur une plaque (on a ajouté du papier sulfurisé pour ne pas tout salir, on réutilisera le papier plus tard). Disposez des copeaux sur tout le tissu, n'oubliez pas les bords sinon il faudra en rajouter pendant la cuisson pour combler les trous.

 

4. Enfournez ensuite à environ 100° (ça peut être un peu moins ou un peu plus) et surveillez la fonte, ça prend entre 3 et 5 minutes selon la température du four (et son étanchéité). Vérifiez si tout le tissu est bien imbibé et si besoin ajoutez des copeaux.

 

5. Sortez du four sans vous brûler et étendez le tissu pour qu'il refroidisse et que la cire fige. C'est très rapide ! 

 

6. Redécoupez le tissu (sur un ou deux mm), avec la cire il ne s'effilochera pas, pas besoin de surpiquer, surjeter ou de faire un ourlet.

 

Et Voilà ! Vous y êtes :D

 

Astuce : en fondant, ça peut faire des traces sur le tissu comme sur la photo juste à côté. L'extérieur du pain de cire était un peu plus sale que l'intérieur, on a un peu gratté le beewrap. Tant qu'on l'utilise pour emballer des aliments à température ambiante, aucun risque que ça se mélange (la cire fond à 63°). 

 

Vous pouvez utiliser le dos d'une cuiller pour bien étaler la cire chaude alors que le tissu est encore dans le four. Ça permet aussi de bien répartir la cire.

 

Vous aurez ensuite tout le plaisir d'utiliser vos wraps et d'exhiber des tissus rigolos. Lorsqu'ils sont sales, vous pouvez les nettoyer à froid avec de l'eau. Au bout d'un certain nombre d'utilisations et de nettoyages, ils perdent leur cire (apparemment au bout de 6 mois / 1 an mais ça dépend surtout de votre utilisation). Vous pourrez alors renouveler l'opération en ajoutant de la cire et en enfournant à nouveau (d'où l'utilité de conserver le papier sulfurisé) !

 

 

 

Le procédé est assez rapide et ludique. Vous pouvez utiliser des beaux tissus ou faire de la récup'. Il n'y a pas besoin de machine à coudre ni de compétence particulière !

On attend donc avec impatience les photos de vos wraps en commentaire ;)

Écrire commentaire

Commentaires: 0