Rétrospective#2 : la confirmation

Grandes lignes

 

Ce mois-ci, on continue sur notre lancée, le temps passe et on se voit de moins en moins revenir à notre ancien mode de vie et de gestion des déchets. On prend plaisir à se creuser la tête pour trouver des alternatives. Adibou s'éclate avec la gestion des bocaux, leur rangement et leur remplissage. Il a même noté avec un feutre blanc ce que contient nos bocaux et leur tare pour ne pas avoir à les repeser à chaque fois.

Le plus du vrac ? On peut prendre les quantités que l'on souhaite pour tester plein de choses. 

Le plus des bocaux ? On voit d'un coup d'oeil ce qui est en stock, on mange plus varié et mieux !

 

Ce que l'on retient des nouvelles habitudes :

  • L'extracteur de jus tourne à plein régime avec au moins deux laits d'amande par semaine et des jus presque quotidiens en fonction du temps et des fruits à disposition.
  • Les sacs de vrac en tissu sont adoptés et utilisés régulièrement même si Adibou préfère se déplacer directement avec les bocaux vides.
  • Nous avons confectionnés des mouchoirs en tissu (on vous en parle bientôt!), ça nous évite de racheter de nouveaux paquets de mouchoir. Ils font un peu mal au nez mais ils sont fonctionnels.
  • Nous avons fabriqué et commencé à utilisé du PQ en tissu lavable. Jusqu'alors, imaginez Adibou optimiser la durée d'utilisation des rouleaux de PQ. Il y a une légère différence entre la consommation Homme/Femme (il faut bien l'avouer) mais on devrait progressivement s'y faire. 
  • Avec nos wraps pour emballer nos aliments et couvrir nos bols, on est parés pour une vie de conservation écologique !
  • Le lombritruc a vraiment du mal à se lancer entre le froid et les moucherons mais on ne perd pas espoir...

 

Poubelles

 

On a encore moins de poubelles ce mois-ci, quelques emballages plastiques principalement issus d'anciennes choses.

On a dû jeter à nouveau des déchets végétaux car le compost ne digère pas très vite et des bouts de légumes à moitié grignotés car des moucherons avaient décidé de faire leur nid dedans (mais nonnn c'est pas crade ! C'est la nature). 

 

Déchets

 

Dans notre poubelle ce mois, il y avait : vieux mouchoirs (beuuurk), emballage du papier toilette, cheveux, pelures d'oignons non compostables, sachet d'épices (venant d'Inde).  

 

Ce qu'on aurait pu éviter

 

Il reste difficile d'appliquer ce mode de vie quand on n'est pas chez soi. Chris a passé une semaine en formation à Toulouse. Même en ayant prévu quelques tupperwares et un gâteau aux pommes emballé dans un torchon, il reste encore plein de repas à trouver. Du coup, direction la boulangerie où les quiches sont servies dans un papier qui s'imbibe rapidement de graaaas et devient ainsi non réutilisable. Même en privilégiant les fruits, fruits secs, eau en gourde, thé en éco-cup, il reste quand même des déchets, (dans la mesure du possible recyclés).  

Des progrès à faire de ce côté ! ça demande de l'organisation de prévoir à manger pour un ou deux jours mais pour une semaine (et sans glacière) on n'y est pas encore.

Adibou a eu le même problème à Lille. On a beau dire non une fois, deux fois, trois fois, on finit par se retrouver avec une cuiller en plastique dans la main, on ne sait même pas d'où elle vient... 

 

Coup de cœur

 

  • Le levain ! On a récupéré du levain, apporté de la montagne par cette chère amie blogueuse. Pour l'instant on en a utilisé pour faire des cookies, du pain d'épices, un gâteau au chocolat, un plaisir ! On prévoit aussi d'expérimenter le bicarbonate pour remplacer la levure dans nos pâtisseries.
  • On continue à récupérer des objets à droite à gauche : un petit meuble trouvé dans la rue, des habits dans une friperie, une nappe dans une boutique caritative locale ...
  • On trouve plein de trucs "en vrac" en cherchant bien : henné, khôl, savon à barbe (Adibou devrait essayer d'en fabriquer un tout seul, comme un grand!), poivre, thé, café, épices ... 

Prochains défis à relever  

  • Fabrication de produits ménagers : lessive, liquide vaisselle, savon à barbe, cirage & imperméabilisant (est-ce possible ? Avez-vous des conseils à nous faire ?).
  • Se procurer des brosses à dents eco-friendly, on y réfléchit (vous imaginez toutes les connexions neuronales qui se créent dans nos boites crâniennes !).
  • Trouver des solutions pour les séjours loin de la maison.
  • Comment faire des pâtes soi-mêmes ? (on vous avait prévenu, on adore manger !)

Écrire commentaire

Commentaires: 0