Rétrospective #5 : stabilité

Grandes lignes

 

Le mois de mai est bel et bien fini, je crois que vous serez d'accord avec moi pour le dire. Nous sommes donc en retard, c'est dramatiiiique !

Les bonnes habitudes rentrent dans nos cerveaux ! (Oui nos neurones ont besoin de plusieurs semaines pour enregistrer un nouveau schéma, les vôtres aussi !)

On réussit à limiter les déchets même quand on passe quelques jours dans un environnement différent. Il suffit de se balader avec un semi-remorque dôté de toilettes sèches, d'une douche à propulsion à air, d'un lombricompost et d'un lave-linge solaire, voilà !

 

Plus sérieusement, on prévoit juste les repas format "pique nique" pour éviter les emballages inutiles, quelques couverts, une gourde. Côté salle de bain, une petite boite de dentifrice home made, savon et shampoing solides dans un sac en tissu lavable, le fidèle oriculi, quelques cotons démaquillants lavables. Adibou a toujours dans son sac à dos des sacs en tissu pour, au choix, les cerneaux de noix, la peau de banane ou tout ce qui ne mérite pas le triste sort de l'incinération. De mon côté, je prévois souvent un petit sac avec des fruits secs, je sais que j'aurais un creux à un moment où un autre (je fais régulièrement des aller-retours Nîmes-Paris ou Nîmes-Lyon et je n'ai pas le temps une fois sur place de chercher un magasin de vrac ou un marché, sorry). Globalement je trouve qu'on s'en sort bien.

 

Le petit plus : on a des dizaines de germes de tomates, on les distribue à droite à gauche, ça nous permet de partager de la verdure, d'initier un échange, c'est assez chouette ! Concrètement ça demande pas mal de logistique, il faut récupérer de la terre, des petits pots en plastique (on se rend compte de tout ce qu'on peut faire avec de la récup' !) mais on se dit que ça fera plaisir à des personnes qui ont un jardin / un balcon et pas envie de dépenser des 1000 et des 100 dans des plants de tomates.

 

Dans les nouveautés du mois, Adibou s'est lancé dans la saponification à froid. Il a réalisé un savon à raser et des savons à l'huile d'olive tout ce qu'il y a de plus classique. Ça faisait déjà quelques temps qu'il en parlait. On vous concocte des articles mais on attend de les tester avant de vous en dire plus. Et oui, c'est très frustrant, la saponification est un processus chimique qui prend entre 4 et 6 semaines. (Wahou ! de la chimie les gars, on change de niveau là ;))

Il faut donc être patient !

On a aussi réaliser de la moutarde maison et on se régale. C'est simple à faire, hyper économique et très bon, que demander de plus ? Chris continue à faire des expériences culinaires, ce mois-ci c'était boulettes vegan, et Napolitain vegan, de vraies réussites ! Pour les courses on a investi dans un autre feutre qui écrit sur le verre. Cette fois-ci il est de couleur noire. Comment vous expliquer qu'il n'était pas toujours facile de déchiffrer un mot en blanc sur un bocal en verre rempli de farine...

 

ET C'EST LA GRANDE NOUVELLE DU MOIS, Chris a acheté une voiture ! Ça devenait nécessaire dans cette région où les transports en commun sont ... assez limités (restons polis!). Et elle pollue --" snif

 

Ce que l'on retient des nouvelles habitudes :

  • Le lombricomposteur tourne à plein régime mais on est de plus en plus envahis par les moucherons et il fuit du coup on prévoit de le changer très bientôt !
  • Le PQ en tissu lavable est adopté par tout le monde, il faut donc qu'Adibou se remette à la couture car on n'en a pas assez en stock... On fera un article là-dessus un de ces quatre, promis ;) Je suis certain que vous êtes nombreux à l'attendre ^^
  • Les produits DIY nous ont convaincus : dentifrice, cirage, lessive sont top !
  • Le pilon et le mortier en granit ont été utilisés à plusieurs reprises et nous ont convaincus : vive la moutarde maison !
  • Adibou s'est mué en apprenti boulanger et nous confectionne des pains au levain toutes les semaines, on se régale !
  • Adibou n'enlève plus ses rollers et se déplace partout avec pour aller bosser, pour aller faire les courses, pour aller au marché... Un bon moyen d'allier le pratique et l'agréable ! Et pour l'instant pas de chute à déplorer, on touche du bois... 
Poubelles
Le pèse-tout indique ce mois-ci 500g de déchets non recyclables. On a été un peu moins bon ce mois-ci, il y a eu un peu de relâchement je crois. C'était une période assez dense pour nous et si on ouvre la poubelle, on retrouve toujours la même chose.
  • Quelques épluchures d'oignons et d'ail ;
  • Quelques emballages en plastique ;
  • Du scotch récupéré sur les cartons de commandes passées ce mois-ci ;
  • Encore quelques mouchoirs en papier et du papier sulfurisé qui aura été bien bien rentabilisé.
Mais quand même 500g les loulous ! C'est ouf ! En plus, on a invité des copains et ils étaient pas encore très au point sur le zéro déchet ;) Donc, j'estime qu'on peut être fiers !
Du côté des déchets recyclables, on a rien rajouté à part quelques feuilles de brouillon utilisées et courriers, enveloppes. Par contre, on a sorti beaucoup de boites en carton qui ont été utilisées pour repiquer des plants de tomates que l'on a donnés. En gros la poubelle s'est plus vidée que remplie...

 

Coup de cœur du mois <3

  • La moutarde ! C'est vraiment une super découverte. On a été surpris à la fois de l'économie réalisée et de la simplicité de confection. Je n'ai qu'une chose à dire, essayez !

Prochains projets et défis à relever  

  • La fabrication du savon et savon à barbe est réalisée et la saponification est terminée, il faut donc qu'Adibou se procure un blaireau pour s'en servir...
  • Se procurer des brosses à dents eco-friendly, on hésite encore entre têtes interchangeables, brosses en bois ou bâtons de siwak... Je crois que ça fait depuis le début du défi que l'on marque ça tous les mois. On en avait en stock et on prend les choses les unes après les autres. C'est pour bientôt promis ;)
  • Pour rester dans le DIY, on aimerait faire du shampoing solide ce mois-ci, on arrive au bout du nôtre et la réalisation a l'air assez simple.
  • On doit vraiment se procurer des nouvelles plaques anti-adhésives pour notre four histoire de pouvoir se passer définitivement du papier sulfurisé ! Pour l'instant il nous en reste et on arrive à le réutiliser un paquet de fois.
  • Se procurer un nouveau lombricomposteur qui soit hermétique et qui repousse un peu les moucherons parce que les bacs en polystyrène et les bouchons en liège, c'est pas trop trop ça malheureusement !

 

Il nous reste encore du chemin à faire mais à notre échelle on à l'impression de progresser et surtout de changer nos habitudes et notre mode de vie durablement. Aujourd'hui on ne saurait plus comment faire pour avoir 30 kg de déchet à la fin du mois...

 

Et vous, quelles sont les bonnes résolutions que vous réussissez à tenir ?

Puis-je acheter une quiche dans une boulangerie et demander à ce qu'elle aille directement dans mon tupperware ? En théorie oui ! Est-ce que je le fais ? ... A vous de répondre !

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0